logo

Mutuelle Santé Prévoyance - Action Sociale

Votre espace personnel

Créez ou accédez à votre espace

Accueil  > Militantisme - Fait de société ? Engagement citoyen ?

Militantisme - Fait de société ? Engagement citoyen ?

JPEG - 11.6 ko

Une centaine de personnes s’est réunie dans le grand amphithéâtre de la cité Danton à Brive pour assister à la conférence sur le militantisme hier soir, et ainsi répondre à l’invitation de l’Union régionale Limousin et de son président. Cette conférence était organisée dans le cadre du Mois de l’Economie sociale (CRES Limousin)

Les intervenants ont abordé tour à tour l’histoire du militantisme en France, et toutes les facettes du militantisme, qu’il soit politique, économique, syndicaliste, religieux, associatif, mutualiste...

Ils ont tissé le lien entre militantisme et engagement, qu’il soit total ou distancié, pragmatique, contestataire... et fait référence à de nombreux auteurs (Jacques Ion, Michel Dreyfus,...)
Il ouvre la porte à tous les sujets de société, droit de l’homme, lutte contre l’esclavage, environnement, lutte contre le sida, développement durable, accès à la santé pour tous... et va désormais bien au-delà de sa définition d’origine :
(du latin miles, militis : « soldat ») qui concernait les personnes qui se battaient, les armes à la main, pour défendre (ou imposer) leurs idées et convictions propres (Wikipédia).
Origine de l’action militante, engagement des femmes, des jeunes, le militantisme reflète la société et le pays dans lesquels il se déploie.

Sont intervenus :

  • Marie ASTRUC, proviseure du lycée Danton, qui a présenté son établissement,
  • Jean-Louis JAYAT, président de l’Union régionale, à l’origine de la proposition au conseil d’administration,
  • Clotilde DRUELLE-KORN, Maître de conférences en Histoire contemporaine économique et sociale à l’Université de Limoges
  • Denis MALABOU, Président de la Chambre Régionale de l’Economie Sociale du Limousin, Maître de Conférences Habilité à Diriger des Recherches en Sciences Economiques, Université de Limoges
  • Didier MOUROUX, Secrétaire départemental CFDT ;
  • Christophe VERGNAUD, jeune militant centre droit ;
  • Matthieu CLAUZADE, jeune militant parti socialiste.

La table ronde était animée par Jean-François NYS, Docteur en sciences économiques, Directeur de l’Institut d’Administration des Entreprises de Limoges et professeur des universités, spécialiste en économie du sport et de la santé.

Le public a pris la parole avec un réel enthousiasme, prouvant ainsi, que le militantisme a certainement encore de beaux jours devant lui, malgré l’évolution de la société, de ses formes et l’image parfois un peu négative véhiculée par les médias.
Le militantisme a connu son âge d’or durant les XIXe et XXe. siècles, il doit s’adapter à son époque, et aux nouveaux outils à sa disposition (réseaux sociaux,...), sans perdre de vue que l’essentiel est bien de croire en ses idées, de les partager en étant attentif à l’autre, respectueux, pacifique, de s’interroger sur la société dans laquelle nous évoluons, en veillant à rester à la fois solidaire et indépendant d’esprit.

La soirée s’est terminée pour les intervenants par un dîner en commun, riche en échanges.